Vous prendrez bien un p'tit coup de "Polar" ?

Publié le par Bab's


Richard Montanari, vous connaissez? C'est un nouveau venu à suivre de près dans le cercle fermé des grands maîtres du thriller. J'ai lu son deuxième titre Psycho qui met en scène un duo de détectives de choc : Byrne, un vieux routier des affaires criminelles et Balzano, une jeune et talentueuse détective qui n'en mène pas bien large dans sa vie personnelle...Jusque là rien de bien original. Mais l'intrigue menée tambour battant, met en scène une affaire obscure de snuff movies: les victimes sont assassinées à la façon de scènes de filmes cultes. Psychose en amorce la descente aux enfers...Les chapîtres courts intensifient cette impression de course contre la montre à la recherche du tueur cinéphile. Ca y est, je suis happée par une force mystérieuse qui m'empêche de fermer le livre. 
Philadelphie est magnifiée dans son rôle de ville du crime. New York, Washington ou LA n'ont qu'à bien se tenir car Philly, a tout pour inspirer l'univers du polar et Montanari lui rend un bel hommage...Une vie culturelle intense, cosmopolite, à faire rougir ses deux grandes soeurs de la côte Est; un grand parc, Fairmont Park, lieu de tous les loisirs le jour et de toutes les horreurs la nuit; un ghetto parmi les plus dangereux des Etats-Unis....Des bas-fonds de Philly Nord au quartier de Rittenhouse square, jusqu'à Market Street, je me suis régalée à suivre Byrne et Balzano dans leur péregrinations. Je me suis revue (Merci Chloé!) installer au "Brew ah ah" dans Samson street entrain de boire un café bien serré et très noir. Qu'est ce qu'on boit du café dans les polars!!!

Psycho de Richard Montanari, Editions Pocket
Dernier titre paru : Funérailles, Editions du Cherche Midi


Si Philly a largement inspirée Montanari, chaque grand maître du Polar a sa ville de prédilection: à Ellroy par exemple LA, à George P. Pelecanos, Washington...C'est de lui dont j'aimerais vous parler...

Pelecanos et Washington, c'est une histoire d'amour noire qui au fil des années, ne se ternit pas, bien au contraire elle s'intensifie...et ça me réjouit!
Washington c'est la ville où il a grandit, celle où il vit. Pourquoi je l'aime tant?  Parce que au-delà de son style d'écriture sobre, net et sans bavures grossières (oui, oui, chez Culture sur le Zinc, on a nos petites exigences ;-p), de ses recherches toujours approfondies sur les sujets qu'il aborde;il ne traite pas du Washington aseptisé de la Maison Blanche ou des beaux quartiers résidentiels.Ce qui l'intéresse c'est le Washington des vraies gens, celui des ghettos, celui où les riches blancs n'osent pas aller...Le polar peut être militant et au fil de son oeuvre, George P. Pelecanos le prouve bien, sans accroc, il dresse un portrait authentique et sobre de "Drama City" sur fond de musique soul, funk des années 70. J'adore Pelecanos, je crois que je pourrais lire l'intégralité de son oeuvre sans me lasser tant sa partition est belle et grave, tant les personnages cassés par la vie et qui se présentent mis à nu face au lecteur, sont fascinants par leurs félures, leurs cicatrices dévoilées.
Le dernier que j'ai lu est Drama City, l'histoire d'un type qui sort de tôle, à 40 ans, complètement ravagé par ces années de prison et qui est bien décidé à se refaire une vie propre en s'investissant dans une association de défense des animaux maltraités. Mais dans les quartiers les plus miséreux de DC, les anciennes connaissances qui détiennent les rennes du trafic de drogue dans la ville, ne sont malheureusement jamais bien loin...

Drama City de George P. Pelecanos, Points Seuil
Dernier titre paru : Les jardins de la mort, Seuil

Publié dans Livres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Stephanie 26/08/2008 20:39

Je ne suis pas tres "polars" mais je crois que je vais etre un peu obligee de lire "Psycho"...
:-P
Merci !

Bab's 27/08/2008 00:19


C'est sur!  j'espère qu'il te donnera du coup le goût des "polars"!


Catharina 14/08/2008 12:10

Bonjour et bienvenue dans la communauté "Lecture pour tous"

à bientôt

Catharina