Journées du Patrimoine: "Zinc" sur le dessinateur Didier Savard

Publié le par Bab's


Ce week end, ce sont les fameuses "Journées du Patrimoine"! Et qui dit "Journées du Patrimoine", ne dit pas forcément longues files d'attente interminables dans les musées, sorties classiques à l'hôtel de Sully, au Château de Versailles ou au Louvre, lieux fabuleux par ailleurs.
Si elles étaient aussi l'occasion de découvrir d'une autre facon notre patrimoine culturel et aller auprès de ceux qui l'animent au quotidien près de chez nous?
C'est décidé, je me mets au vert et reste à St -Germain-en -Laye ce week end...Oui j'avoue, c'est un parti pris, j'y habite et j'adore y vivre.
J'en profiterai pour faire un tour sur "l'îlot des artistes" dans le quartier Saint-Christophe. Les filles de l'association Artistic' en collaboration avec la Ville, ont rebondi sur le thème de ces Journées du Patrimoine 2008: "Patrimoine et création" et proposent un parcours original où l'art s'exposera dans la rue. Quarante artistes seront présents toute la journée du samedi 20 septembre (de 10h à 18h) et présenteront leurs créations! Autant vous rassurer, il y en aura pour tous les goûts: peintures, sculptures, dessins, photos, etc.

"Mon Coup de Zinc" porte sur l'un des artistes présents: Didier Savard, dessinateur de bandes dessinées, originaire de Saint-Germain-en-Laye et très connu par les aficionados de bandes dessinées grâce notamment à la série Dick Hérisson éditée aux Editions Dargaud.
Pour ceux qui ne connaissent pas cette célèbre série, elle existe depuis plus de vingt ans et a su fédérer toutes les générations autour de son personnage principal, Dick Hérisson. Lui, détective privé et son ami journaliste sont missionnés pour résoudre des enquêtes à la frontière du fantastique. Les intrigues se déroulent dans les années 30 entre Paris et le sud de la France, plus souvent en Provence. Cela vous rappelle un autre univers de Bd? Très certainement, car à travers ce coup de crayon élégant, l'illustrateur rend hommage à Hergé et son célèbre Tintin qui est une de ses principales sources d'inspiration.
Du polar avec des intrigues à rebondissement, un peu de fantastique, un personnage de détective attachant et un coup de crayon fin et léché qui ne prend pas une ride au fil du temps, voilà le genre de cocktail "bd" qu'on aime chez "Culture sur le Zinc"!

Pour les collectionneurs, les passionnées de BD ou les assoiffés de découvertes, l'illustrateur sera donc à l'honneur dans "l'îlot des artistes" avec  plus d'une dizaine d'affiches, de planches qui seront mises à la vente.
En attendant impatiemment d'y aller demain, voici quelques illustrations pour patienter...





 




Publié dans Sorties

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Daniel Kirouac 06/11/2011 03:11


Bonjour!
J'aime beaucoup la série Dick Hérisson et d'ailleurs, j'ai la collection complète soit les 11 albums.
Le dernier date de 2004 et depuis, rien. Dick Hérisson est en rade au beau milieu d'une histoire.
Et rien non plus ailleurs?
Est-ce que vous avez une idée pourquoi la série est arrêtée?


james 21/09/2008 16:17

eh oui ce sera désormais " jamais sans mon zinc !!!"

Grâce à Didier Savard je vais peut être lire de la bande dessinée !!

Il n'est jamais trop tard !!!

Bab's 21/09/2008 23:03


il est passionné et  très intéressant, j'ai beaucoup apprécié notre rencontre et pouvoir échanger avec lui! N'oublie pas, pour toi, qui adore l'univers de l'art, commence par les
voleurs d'oreilles...c'est le deuxième de la série Dick Hérisson.


Fred 19/09/2008 12:51

Une nouvelle bonne pioche/découverte du Zinc !