Le photojournalisme à l'honneur chez Polka

Publié le par Bab's

J'ai découvert récemment à la librairie de la MEP, un nouveau magazine de photo d'une qualité éditoriale qui m'a procuré un plaisir fou par les temps de morosité et d'uniformité ambiantes qui règnent dans la presse écrite.
Polka, c'est un concept dans lequel est regroupé un mag, un site internet et une galerie, destiné à mettre en avant tout ce qui se fait de meilleur, d'innovant en matière de photojournalisme. Bref, un vrai espace d'expression et d'exposition pour les photojournalistes qui en manquaient cruellement. Le magazine, a été crée au printemps dernier par un ancien de Paris Match, Alain Genestar qui justifiait son initiative dans son dernier édito en ces termes : "Il n'y a jamais eu autant d'images, de témoignages visuels et si peu d'espace dans la presse...."




Dès le feuilletage des premières pages, on sent qu'on surfe sur du haut-de-gamme: la qualité du papier s'apparente à celui d'un catalogue d'expo et la charte graphique est extrêmement sobre, lisible, esthétique avec des en-têtes de reportages sur fond gris argenté et glacé et une qualité d'impression impeccable.
La ligne éditoriale est à la hauteur de la mise en page : des choix de photographes écclectiques en adéquation avec la volonté de présenter des reportages sur la vie avec un regard authentique, libre; la volonté de mettre en avant des témoignages et de présenter à la fois des photojournalistes confirmés comme des nouveaux talents ou des coups de coeurs. 
Avec un espace de trois, quatres, six pages par reportage, on peut découvrir un bel aperçu d'un travail qui ne se limite pas à une seule photo mais qui permet d'appréhender dans son ensemble un sujet qui a inspiré le travail d'une vie, ou de nombreuses années. Celui de David Alan Harvey par exemple qui a photographié et retracé pendant un long reportage de trente ans l'épopée des chevaux du Nouveau Monde ou le remarquable travail de Eric Valli qui a photographié au cours de ses différents voyages pendant vingt ans, le peuple du Dolpo, le Pays caché du nord-ouest du Népal, terre rude et impitoyable.
Dans ce numéro 2, dont la plupart des photographies sont exposées jusqu'au 30 septembre à la Galerie Polka,
j'ai retenu deux photographes car il fallait bien faire un choix!

Les photos de James Nachtwey dans un premier temps...Photographe de guerre le plus primé au monde depuis ses photos sur la guerre du Vietnam, il n'a cessé de photographier l'Asie, fasciné par ce continent et ses peuples. Il dira d'ailleurs : "J'ai une vie de nomade mais j'ai beaucoup plus appris, j'ai été plus inspiré et je me suis senti plus à la maison en Asie, que partout où j'ai pu aller". Mais si il photographie l'Asie, c'est aussi pour dénoncer les conflits sociaux, les disparités de plus en plus croissantes entre les populations. Et son oeil pudique photographie sans jamais sombrer dans des photos "chocs" car il y a de la compassion jusque dans ses cadrages, dans ses instants captés et non volés comme l'image de l'homme handicapé à Jakarta en 1998. L'homme sans ressource, handicapé, qui lave ses enfants dans un canal pollué, Nachtwey le capte avec un cadrage très serré comme pour préserver une scène d'intimité. Cette photo a fait le tour du monde, suscitant une réélle prise de conscience et une mobilisation qui démontre que le travail de témoignage d'un photographe est aussi un acte engagé.
L'autre "coup de coeur" présenté dans le deuxième numéro de Polka est le travail d'Eric Valli que j'ai cité précédemment. Pendant plus de vingt-ans, il a photographié les paysages et les caravaniers des hautes vallées du Dolpo. Résultat, des paysages époustouflants de beauté et des moments de vie avec un peuple devenu comme une seconde famille.
Je pourrai continuer à en parler longtemps tant la lecture de ses reportages m'ont dépaysé, fait réfléchir, impressionné mais je vous conseille juste une chose, lisez-le, c'est un autre regard sur le monde.

D'ailleurs voici leur site : http://www.polkagalerie.com/polka.php
Pour mémo, l'exposition des photos présentes dans le numéro 2 est prolongée à la Galerie Polka rue Oberkampf à Paris, jusqu'au 30 septembre. Sinon rendez-vous pris dès le 23 octobre pour le numéro 3 et la nouvelle exposition que nous nous ferons un plaisir de suivre!



Publié dans Expositions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Luce 20/10/2008 16:35

un blog agréable à lire.
Merci.
Je viens de créer le mien : http://luceparis.over-blog.com/

Edouard Genestar 27/09/2008 22:24

Merci pour ce beau témoignage, riche et encourageant,
à bientôt,