Paris Photo 2008: Rinko Kawauchi à l'honneur

Publié le par Bab's

Paris Photo a eu lieu au Carrousel du Louvre du 13 au 16 novembre et rassemblait comme chaque année les plus grandes galeries du monde avec le Japon comme invité d'honneur. Pour les passionnés de photos, c'est LE rendez-vous annuel, le poumon de toutes les tendances actuelles. Et lorsque j'ai vu la photographe mise à l'honneur pour ce cru 2008, mon petit coeur a palpité de joie. Rinko Kawauchi fait partie de mes photographes "coups de coeur"... Je l'ai découverte il y a quelques années dans une exposition qui lui était consacrée à la Fondation Cartier et depuis son style m'a littéralement séduit. Comment pourrais-je qualifier son travail? Léger, aérien, subtile, bref, excusez-moi messieurs, terriblement féminin?! Avec toujours en pointillé ces touches de finesse et de minimalisme caractéristiques de ses origines japonsaises... Rinko Kawauchi effleure du regard ses sujets, ses paysages, crée un espace où l'on bascule dans un monde imaginaire cristallin et sans fin. Et pourtant tout doit être rigoureusement orchestré et pensé pour obtenir ses instants de grâce captés par son regard comme si ils étaient une évidence à l'oeil nu.
Avec Rinko Kawauchi, il y a cette sensation d'être en apesanteur et d'aspirer une bouffée de liberté comme en témoigne cette magnifique photo qui illustre Paris Photo 2008: Celle d'un enfant pris de biais, la tête relevée vers  le ciel, vers l'infini.


                                                                          Photo de Rinko Kawauchi


Cette année, le Japon était donc l'invité de Paris Photo avec plus de 130 auteurs japonais présentés par 54 galeries et éditeurs. Un panorama assez exceptionnel de la photographie japonaise contemporaine, qui est à elle seule, une scène d'expression multiple et majeure dans le paysage mondiale de la photo.
Dans l'espace consacré à la Foil Gallery (Tokyo) où était exposée Rinko Kawauchi, j'ai découvert d'autres jeunes photographes,  Syoin Kajii et également Yoichi Nagano, photographe né en 1968 qui a commencé sa carrière il y a dix ans avec toute une série de photos intitulée "To the lighthouse" qui met en scène des adolescents vivants dans les îles d'Okinawa et Amamiwas. Certaines de ses photos étaient présentées dans le cadre de Paris Photo dont celle de cette jeune adolescente qui joue à l'équilibriste.

                                                                            Photo de Yoichi Nagano

J'ai beaucoup aimé ces instants de vie d'adolescents tournés autour de la mer. Simplicité de ces instants de joie sans sophistication, autre reflet d'une jeunesse tournée aussi vers l'excentricité...A ce sujet, Polka (dans son troisième numéro actuellement disponible en kiosque), consacre un portfolio spécial sur le Japon, avec notamment la présentation de quelques photos de Masayuki Yoshinaga qui a passé plusieurs mois à photographier dans les rues ou chez elles plusieurs "goth loli", ces jeunes lolita qui s'habillent dans un style gothique très très coloré, autre reflet d'une jeunesse excentrique en soif d'expression, à découvrir aussi pour un dépaysement garanti en terre nipponne!
Autre photographe japonais que j'ai également découvert et apprécié à Paris Photo : Naoya Hatakeyama qui est représenté par la galerie allemande Lothar Albrecht. Sensible aux paysages et à l'environnement, il photographie essentiellement des scènes d'extérieurs vierges de toute présence humaine et met en avant la puissance d'un univers brut, nature et joue avec les effets de nuances de lumière, de couleurs, de flou...Ici sur cette photo, avec cet effet de l'eau sur une vitre qui floute le paysage, on devine la Tour Eiffel...


















                                  Photo de Syoin Kajii (avec une variante de la photo  originale, le reflet de Fred et son i-phone, attention édition exclusive! )



     Photo de Naoya Hatakeyama


Il y avait évidemment beaucoup d'autres galeries du monde entier, d'autres artistes présents....Je ne pourrai pas tous vous les citer ou vous les illustrer mais voici quelques autres coups de coeur de jeunes photographes à suivre notamment originaires de la scène nordique, anglaise ou australienne...
La galerie Taik (Finlande) présente Janne Lehtinen et Susanna Majuri.



                                                                         L'univers de Susanna Majuri

Coup de zinc pour une photo intiulée "birdman" qui, avec cette lumière blanche et ces ailes d'oiseau est une invitation à un voyage dans "l'Etrange" dans lequel on imagine fort bien l'auteur Arto Paasilina venir nous serrer la main. Mon oeil d'amateur a été subjugé par le travail de Susanna Majuri...La où on pourrait ressentir un certain malaise, la mise en scène avec une esthétique parfaite de ces photos, ce jeu avec les contraste de couleurs fortes, invitent à l'évasion, à une histoire comme le personnage qui rejoint une maison sous l'eau, ou un autre qui semble faire un bond derrière l'immensité du monde représenté par la falaise sur laquelle il se trouve....

Chez Stills Gallery (Australie), je découvre le travail de Petrina Hicks et son "Eye Candy" m'amuse. C'est frais, malin, mais cet absence de regard me semble un peu troublant... bizarrement pas si candide.


                                                                     Le "Eye Candy" de Petrina Hicks

Je finirais cette promenade par une galerie parisienne : Les filles du Calvaire.
Coup de Zinc pour leurs sélections de jeunes artistes : l'hollandaise Ellen Koi, l'anglaise Karen Knorr et surtout  Julia Fullerton-Batten.
J'aime qu'on me raconte des histoires, que ce soit par les livres ou par l'art et je trouve que cette jeune photographe britannique excelle dans ce domaine. Julia Fullerton-Batten met en scène des femmes, des jeunes filles dans des univers où l'insolite des situations suscite nos sens et nos émotions, amène à imaginer différents dénouements à l'histoire initialement mise en scène. Deux de ses photos de sa collection "Teenage stories" étaient sélectionnées pour représenter son travail. Celle où la jeune fille est allongée dans l'herbe comme si elle était tombée de son vélo près d'une autoroute a un effet d'optique déroutant et il faut quelques secondes pour réaliser que la photographe s'est amusée avec nous, photographiant la jeune fille à coté d'une maquette. Entre l'horreur et le ludique, elle choisit la deuxième option, joli pied de nez.


                                                                      Le monde étrange de Julia Fullerton-Batten

Toujours sur le même registre des jeux de maquettes, des jeux de volumes et des disproportions, la photographie de la jeune enfant en maillot de bain qui écrase de ses tongs le jardin d'un décor digne des quartiers chics et sans âmes de "desesperate housewifes" témoigne de l'univers singulier de la photographe.

Ce cru 2008 était, je trouve relativement contrasté mais il y a toujours la magie des découvertes avec certains photographes qui renouvellent nos regards, nous poussent dans nos retranchements, nos interrogations, surprennent... Et c'est certain, nos regards doivent continuer à se tourner à l'Est, au pays du Soleil Levant, sur l'île des contrastes et des extrêmes.

Si vous voulez vous procurer le catalogue de Paris Photo, il est disponible sur la boutique en ligne du site:
www.parisphoto.fr


Publié dans Expositions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Leafar 24/11/2008 13:57

Tres bon résumé.
Paris photo fut bien meilleur cette année que les années précédentes
Rinko m'a fait un clin d'oeil, il y a 5 ou 6 ans et Arles et depuis je suis fan de son travail. Elle a su garder son oeil si tendre et riche sur le monde, et Foil propose maintenant d'autres regards dans la meme veine et celui qui m'a vraiment frappé c'est Yoichi Nagano, comme toi ;-D

bab's 20/11/2008 10:27

je viens de regarder son site, pas mal du tout "The birthday party"!
Il n'était pas exposé sur le stand de la galerie cookie snoei (rotterdam)? Ca me fait penser aussi à la collection "exactitudes"...

A-Laure 20/11/2008 08:15

Cette édition était vraiment riche. J'ai adoré.
Mon plus gros coup de coeur (même si nous avons eu certains pincements en commun) reste "The Birthday Party" de Vee Speers sur le stand de la Galerie Jackson Fine Art, Altlanta.
www.veespeers.com

A bientôt !

Flavie 19/11/2008 16:46

Si tu es intéressée pour d'autres expo photos sympa, il y a actuellement au jeu de paume : Lee Miller
http://www.jeudepaume.org/?page=article&idArt=538&lieu=1&idImg=534

Biz

Bab's 19/11/2008 17:13


j'y suis déjà allée, très sympa aussi effectivement! d'ailleurs, un petit billet est prévu pour la fin de semaine à ce sujet ;-))


GRABARCZYK 18/11/2008 21:29

Sympa votre blog...
MG