Rencontre avec Joe Big Big

Publié le par Bab's

Il a un grand et sympathique sourire Joe Big Big, invité de cette première "Nuit des Artistes"  créé et organisée par l'association Artistic' à Saint-Germain-en-Laye.
Il fait des sculptures en fil de fer. Ici sont présentes des miniatures, une première approche de son travail.
Mais il fait surtout des oeuvres parfois monumentales que l'on peut retrouver ici et là dans un jardin public en Belgique ou dans une ville du Sud de la France.
Joe Big Big a trouvé son style, sa matière, celle qui le différencie parmi tant d'autres. Il lui a fallu pourtant quelques années de tatônnements...
Il a, à présent, une "patte" inégalable, une habilité et du génie pour rendre dans ses mains "l'idée", celle qui prendra vie dans un amas de ferraille, du métal recouvert de grillage.
Le talent d'un artiste, c'est finalement la façon dont il exploite, "combat", avec un amour irraisonné, un matériau parfois hostile. Je suis toujours surprise de voir comment, après ce dur et jouissif labeur, un sculpteur peut fusionner avec cette matière, pour en créer "son" univers. 
Joe Big Big fascine par ce talent, cette façon d'apprivoiser le fil de fer, pour le rendre aérien, et apporter davantage de mouvement, d'énergie, d'expressivité dans ses réalisations, des personnages qui ont une histoire, prisonniers, exilés, voyageurs,  femmes, animaux... 
"La vie" me dit-il tout simplement.
 
         

Joe Big Big est aux cotés de Ousmane Sow, sculpteur sénégalais de renommée internationale, un digne représentant de la vitalité de la sculpture contemporaine africaine, de cette diaspora d'artistes qui ont du quitter pour certains, leur pays natal, pour venir en France ou ailleurs, travailler et partager leur art. 

C'est un artiste qui mérite d'être encore plus connu, de sortir de cette sorte de confidentialité de passionnés ou d'experts tout comme la sculpture doit s'offrir davantage au grand public. Point d'obligation de snobisme et d'interprétations pseudo-intellectuelles pour y adhérer, elle s'offre à nu, raconte une histoire, offre des émotions inégalables. Elle offre cette liberté qu'on peut avoir de l'appréhender comme bon nous semble. Et rien de tel que d'échanger, partager et rencontrer des artistes généreux et disponibles. C'était l'approche souhaitée de cette première "Nuit des artistes". C'est une réussite.

Publié dans Sorties

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

james 04/07/2009 19:28

Merci le ZINC pour une description aussi proche du réel. JOE BIG BIG/ CALDER c'est l'année du mouvement !!! Point besoin de micro, de caméra, ou autre appareils photos, JOE BIG BIG est très présent dans ce billet comme il est dans ses oeuvres !!!